L’importance de l’hydratation en courant

mai 25, 2021 6:12

Notre corps est composé à 2/3 d’eau. En courant, nous perdons entre 0,5l et 2,5L par heure de course en fonction de la météo. La déshydratation est le principal ennemi du runner !  

Rien qu’en perdant 1% de notre poids en eau, nos performances commenceront déjà à être affectées ! Imagine les conséquences sur notre corps si c’est plus…  

Souviens-toi de cette crampe au 10e km… Nous ne perdons pas uniquement de l’eau, mais aussi des minéraux comme le sodium indispensable au bon fonctionnement des muscles. C’est grâce au sodium, au calcium, au magnésium et au potassium que la contraction musculaire se réalise. Sans eux, les crampes vont rapidement venir perturber ton activité.

QUE FAIRE ?

🌡 En dessous d’un entrainement d’une heure, prévoies simplement un peu d’eau. Bois une gorgée toutes les 20 minutes. Plus régulièrement si tu en ressens le besoin et/ou s’il fait chaud.
⏰ Au-dessus d’une heure, prévoit une boisson d’effort qui contient tout les nutriments essentiels.
⚠️ Si ton cerveau te demande de boire, c’est que tu es déjà en train de te déshydrater. N’attends pas d’avoir soif pour commencer à boire, parce que ça risque d’être trop tard 😉
💧 Ne tombe pas non plus dans l’excès en buvant trop ! Quelques gorgées de temps en temps valent mieux que deux verres d’eau en une fois.
🚰 L’hydratation en courant, c’est bien. Ça vaut aussi au quotidien. Il est important pour ton corps d’être constamment bien hydraté !
🍻 L’alcool déshydrate. Même si ça fait du bien de temps en temps, n’en abuse pas. Pour chaque verre d’alcool, il est important de boire un verre d’eau pour compenser. (Pssst… ça aide aussi pour la gueule de bois du lendemain 😂)

Bref, l’hydratation du coureur doit se faire partout et tout le temps!

By Catherine Lallemand